Est-Média, 17 mars 2020,  Le caractère industriel fait partie intégrante de l’histoire de l’est de Montréal, avec une certaine prédominance des grands joueurs de la pétrochimie. Parmi les nombreuses entreprises qui s’y trouvent, y évolue Énergie Valero Inc. Salaires concurrentiels, environnement de travail dynamique, possibilités d’avancement : cette société de raffinage, de distribution et de commercialisation de carburants liquides destinés au transport offre bien plus que des bonnes conditions de travail, nous dit-on. Portrait d’une organisation qui susciterait la fierté chez ses employés.

tuyaux energie valero terminal montreal-est

Filiale de Valero Energy Corporation, plus grand raffineur indépendant au monde, Valero Énergie compte notamment des infrastructures essentielles pour l’approvisionnement énergétique du pays : la raffinerie Jean-Gaulin à Lévis ayant une capacité de raffinage de 235 000 barils par jour, le pipeline Saint-Laurent long de 250 km qui relie cette dernière au terminal pétrolier de Montréal-Est. Exploité depuis 1986 par Valero Énergie Inc., il s’agit du plus gros terminal de stockage en son genre au Canada. Concrètement, ce sont près de 500 camions-citernes qui s’y approvisionnent chaque jour! « Nos activités engendrent des impacts économiques non négligeables pour la province comme nous produisons et distribuons environ 70 % des carburants consommés au Québec », mentionne Émilie St-Jean, superviseure aux ressources humaines pour le pipeline et les terminaux.

Installée en partie dans l’est de Montréal depuis 35 ans maintenant, Valero Énergie contribue au développement du secteur, qui se positionne de plus en plus comme un pôle stratégique en matière d’innovations technologiques. En tout, l’entreprise supporte 650 emplois directs et 2 750 emplois indirects. Vaste compagnie, elle embauche donc une panoplie de professionnels. « Il y a une belle représentation de différents corps de métiers dans notre équipe au Terminal, que ce soit en mécanique, en exploitation pétrolière, en instrumentation et contrôle, en ingénierie, en environnement, en santé et sécurité, en construction, en électricité, etc. », indique Mme St-Jean. Le bureau d’affaires canadien de Valero se trouve, quant à lui, au centre-ville de Montréal où y travaillent les employés des domaines administratifs et techniques. (...suite)

SOURCE : EST-MÉDIA

CONSULTER LA SECTION EMPLOIS

Lire l'article complet